Une étude de l’Institut National de la Consommation sur la construction des prix du vrac met en évidence des différences de prix entre les mêmes produits proposés en vrac ou préemballés.

Publié le 25/11/2021 sur lsa-conso.fr

Le vrac plus cher ou moins cher que les produits emballés selon les circuits.
Le vrac plus cher ou moins cher que les produits emballés selon les circuits.

Une étude* du magazine 60 millions de consommateurs de l’INC (Institut national de la consommation) sur la construction du prix du vrac, présentée ce jeudi 25 novembre par l’ADEME (Agence de la transition écologique), montre des coûts de production similaires entre produits en vrac et préemballés. Si les coût de l’emballage sont moindre pour le vrac (prix réduit des grands conditionnements), les coûts de la main-d’œuvre sont en revanche plus élevés pour la distribution vrac mais avec des produits et des circuits supposés plus qualitatifs dans le vrac. Dans le conventionnel, toutes enseignes confondues, le prix du vrac est généralement plus élevé que pour les mêmes produits proposés en préemballés. La logique est inverse dans le bio, souvent moins cher en vrac qu’en préemballé. Au global c’est dans les magasins bio qu’on trouve généralement le vrac bio au meilleur prix. Lire l’article …


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.